Téléphone : 06 14 76 36 41

  • Facebook Social Icon

© 2018 Esther de Castro -   Open Sophro      -        Tous droits réservés        -        Mentions légales

L’accompagnement à l’arrêt du tabac avec la sophrologie

 

La sophrologie n’est pas la solution miracle au tabac, mais elle peut être un soutien pour permettre à chacun de trouver les clés qui vont l’aider pour l’accompagner dans sa démarche. L’une des bases de la sophrologie est le principe d’action positive : toute action positive dirigée vers notre corps ou notre esprit, se répercute de façon positive sur la conscience tout entière. Elle ne soigne pas la dépendance, mais va permettrede renforcer le positif, et prendre conscience de leurs ressources intérieures.

 

Il n’y a pas de méthode miracle pour arrêter de fumer. Cela ne vient pas sans un réel souhait du fumer. Il faut avant tout franchir le vouloir, être  prêt à franchir le cap. Plusieurs moyens sont  à disposition pour l’accompagnement : médical, psychologique, sophrologie,  etc.

 

Il y a trois types de dépendances :

 

  • Physique : le manque entraine l’anxiété, irritabilité, troubles du sommeil, etc

  • Psychologique : nous répondons à nos émotions par une cigarette que provoque une sensation de plaisir et de bienêtre

  • Comportementale : lié à des habitudes, telles que la cigarette après le repas

 

Dans le cadre dans mon suivi en sophrologie, je propose une approche qui prend en compte les 3 types de dépendances.  Je focalise sur :

 

  • la respiration 

  • les sensations corporelles  à chaque instant

  • la libération de tensions générées par le stress

  • les émotions (colère, frustration, peur, etc). Les gérer et leur donner du sens.

etc…

 

Au-delà des pratiques sophrologiques, je propose une méthode de gestion du stress au quotidien qui permettra de mieuxgérer sa relation aux dépendances.

 

Bienfaits:

-développer sa capacité respiratoire

-être présent à soi et à ses habitudes quotidiennes

-développer des ressources intérieures pour l’arrêt du tabac

-savoir gérer sa relation aux dépendances et éventuellement se libérer

-savoir se détendre

-savoir se relier au positif